Les langages de l’amour… expliqués aux hommes – extrait

engagement-1718244_1280Pendant les neuf mois où j’ai accompagné Robert et Diane, nous avons travaillé sur de nombreux conflits qu’ils n’avaient jamais résolus avant. Mais la clef de la renaissance de leur mariage a consisté à redécouvrir le langage d’amour primordial de l’autre et de décider de le pratiquer fréquemment.

« Et si le langage d’amour de mon conjoint est une chose qui ne me vient pas naturellement ? »

On me pose souvent cette question lors de mes séminaires sur le mariage. Alors je réponds : « Et après ? »

Le langage d’amour de ma femme, ce sont les services rendus. L’une des choses que je fais régulièrement pour elle comme un acte d’amour, c’est de passer l’aspirateur. Vous croyez que le passage de l’aspirateur me vient naturellement ? Ma mère avait l’habitude de me donner cette corvée à faire. Pendant tout le collège et tout le lycée, je ne pouvais pas aller jouer au ballon le samedi tant que je n’avais pas fini de passer l’aspirateur dans toute la maison. À cette époque, je me disais : « Quand je sortirai de là, il y a une chose que je ne ferai plus : je ne passerai pas l’aspirateur chez moi. Je me trouverai une femme pour le faire. »

Mais aujourd’hui, je passe l’aspirateur, et je le fais régulièrement. Et il y a une seule raison pour laquelle je le fais : l’amour. Je vous demanderais un salaire exorbitant pour passer l’aspirateur dans une maison, mais chez moi je le fais par amour. Savez-vous que, lorsqu’une action ne vous vient pas spontanément, c’est une expression d’amour plus grande ? Ma femme sait que, quand je passe l’aspirateur à la maison, c’est de l’amour absolument pur et sans mélange à 100 %, et elle m’en est reconnaissante !

Alors, on pourrait dire : « Mais, Dr Chapman, c’est autre chose. Je sais que le langage d’amour de ma femme, c’est le contact physique, mais ce n’est pas mon genre. Je n’ai jamais vu mon père ou ma mère se blottir l’un contre l’autre. Qu’est-ce que je dois faire ? »

Vous avez deux mains ? Est-ce que vous pouvez les mettre ensemble ? Maintenant, imaginez qu’entre elles et vous, vous ayez votre femme et que vous l’attiriez contre vous. Je vous parie que si vous serrez votre femme trois mille fois contre vous ça finira par être plus facile.

En dernier ressort, ce n’est pas notre petit confort qui est en jeu. C’est d’amour que nous parlons, et l’amour est une chose qu’on fait pour quelqu’un d’autre, et non quelque chose qu’on fait pour soi-même. La plupart d’entre nous, nous faisons tous les jours beaucoup de choses qui ne nous viennent pas « naturellement ». Pour certains d’entre nous, cette liste commence par le fait de se lever le matin. Nous nous faisons violence pour nous extraire du lit. Pourquoi ? Parce que nous croyons qu’il y a quelque chose de valable à faire ce jour-là. Et normalement, avant la fin de la journée, nous sommes contents de nous être levés. Nos actes précèdent nos sentiments.

Extrait du livre Les langages de l’amour expliqués aux hommes de Gary Chapman

Pour en savoir plus sur le livre : Les langages de l’amour expliqués aux hommes, Gary Chapman, éditions Farel, novembre 2016

newsletter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s