La zone de non-logique dans l’amour

citation-30-01-2017

La logique veut que les hommes tournent naturellement autour des femmes qui partagent leur langage d’amour primordial : ceux qui privilégient les moments de qualité vont avec celles qui privilégient les moments de qualité, et ceux qui préfèrent le contact physique n’ont d’yeux que pour celles qui préfèrent le contact physique ; avec le langage d’amour qu’ils partagent, ils communiquent leur affection facilement et librement, pour les siècles des siècles, amen.

Depuis quand la logique a-t-elle à voir avec l’amour ?
La vérité, c’est qu’on se marie rarement avec quelqu’un qui a le même langage d’amour primordial. Au contraire, les garçons qui ont été forgés par des paroles valorisantes tombent amoureux de filles qui se sont construites par les services rendus (ou par les moments de qualité, ou par les cadeaux). Les femmes pour qui l’amour passe principalement par les cadeaux sont attirées par des hommes pour qui l’amour passe par des moments de qualité (ou par le contact physique ou par des services rendus).

C’est ainsi que s’instaure une barrière de langage.
Dans les premières étapes de la relation, quand les deux tourtereaux sont fondus l’un de l’autre, ils peuvent ne pas remarquer cette barrière du langage. Ils peuvent avoir tellement envie de se faire plaisir qu’ils font des choses qui ne leur ressemblent pas – c’est-à-dire qu’ils parlent un langage de l’amour qu’ils ne comprennent pas. Ils passent des nuits blanches à évoquer des espoirs et des rêves. Ils font de longues promenades, en se tenant la main et en marchant tendrement enlacés. Ils échangent de petits cadeaux qui veulent dire beaucoup.

Tout ce qui pourrait les tracasser quant à leurs différences est emporté par le tsunami du romantisme et de la passion. Résultat ? Deux personnes qui se marient, et qui parlent et réagissent à deux langages d’amour primordiaux différents. Même ces rares couples qui ont en commun un langage d’amour primordial découvrent qu’il existe d’innombrables « dialectes » différents à l’intérieur de chaque langage.

Il n’y a pas deux personnes au monde qui aient à la fois le même langage et le même dialecte. Il n’y a pas deux personnes au monde qui expriment et qui reçoivent de l’amour exactement de la même manière.
Si cela apparaît comme le terreau de l’échec, il faut considérer ceci : dans les clubhouses des grandes ligues sportives, on peut couramment entendre trois ou quatre langues différentes qui sont parlées. Les joueurs de ces équipes trouvent des moyens de communiquer. Des gens qui sont engagés sur la voie de l’excellence et du succès ne laisseront pas une barrière linguistique les entraver.

Et vous, quel est votre moyen pour communiquer avec votre conjoint dans son langage d’amour ? Envoyez-nous vos témoignages ou anecdotes !

 Cet article est un extrait des Langages de l’amour expliqués aux hommes de Gary  Chapman.

newsletter3

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s